Qu’est ce que le growth-hacking ?

Publié le : 07 octobre 20214 mins de lecture

Pour réussir à convaincre plus de prospects de rejoindre leurs réseaux, bon nombre de webmarketeurs sont prêts à tout faire. Les méthodes marketing inondent le marché de la digitalisation, on s’intéresse plus particulièrement à l’une d’entre elle : le growth hacking. Mais de quoi s’agit-il ? Que comprendre de son concept ? Et comment mettre en place une stratégie de growth hacking ? 

Le growth hacking en définition

Littéralement traduit par « piratage de croissance », le growth hacking définit l’ensemble des techniques ayant pour objectif de faire rapidement accroître la croissance d’une entreprise ou d’une marque. Il est apparu vers 2010 à une époque où les startups de la Silicon Valley voulaient aboutir à d’autres moyens de conversion de leads plus simples, mais plus efficaces.

Pour mieux répondre aux besoins de leurs prospects, ces entreprises ont bousculé les habitudes et changé les mentalités à travers des plans d’action plus créatifs et plus réactifs. Le growth hacking répond à un besoin d’engagement et à une acquisition en masse de flux en vue de fidéliser toute une communauté de clients.

Growth hacking : quels avantages ?

Au même titre que l’inbound marketing, le growth hacking incite à une réduction des coûts de ses campagnes marketing et d’une meilleure agilité dans ses prises de décision. Cette approche marketing analyse minutieusement les réels comportements des consommateurs avant de proposer la solution idéale répondant à leurs besoins.

Dans le cadre d’une stratégie de growth hacking, tout élément du réseau est mesuré, instrumenté au mieux pour aboutir à de meilleures techniques d’acquisition de leads. Cette stratégie s’appuie surtout sur le recueil et traitement rapide des informations ainsi que l’agilité nécessaire à l’optimisation de ces données.

Innovation et créativité se trouvent au cœur du growth hacking. Il apporte une nouvelle dimension à la culture entrepreneuriale en développant une mentalité de croissance irréprochable chez les webmarketeurs. De plus, il a fait naître une nouvelle communauté de partages axée sur le changement et où chaque action est jugée en fonction de ses retours.                                                                                

Mettre en place une stratégie de growth hacking

Les Growth hackers utilisent les mêmes outils techniques de l’inbound marketing pour établir une stratégie de growth hacking. Ainsi, pour la mettre en place, vous pouvez exploiter les techniques de référencement organisme, de gamification, la force du content marketing, du marketing automation et des réseaux sociaux.

Pour obtenir rapidement un taux de rebond élevé, il faut miser sur des techniques qui retiennent davantage l’attention des leads : visuels accrocheurs, photos récentes, animations…

Plan du site